Site

Site naturel le plus fréquenté du Département de la Haute-Loire, le Lac du Bouchet  constitue un véritable havre de paix dans un vaste écrin forestier, c’est un site classé pour ses qualités paysagères. 


Le Lac de cratère d’origine volcanique est situé à 1205 m d’altitude. Sa superficie est de 44 ha et sa circonférence de 3 km. La profondeur moyenne est de 18 m et sa profondeur maximale de 28 m. La capacité totale du lac est de 7 226 000 m3.


Sa formation résulte d’une explosion volcanique il y a 800 000 ans au sommet du cratère d’un volcan. Lors de l’éruption, le magma a rencontré la nappe phréatique le long d’une fissure. Cette rencontre a provoqué une énorme quantité d’eau surchauffée qui, en voulant s’échapper a rompu le couvercle de la roche volcanique. De nombreuses et violentes explosions ont littéralement projeté de nombreux morceaux de roches hors du cratère. Des nuées ardentes ont déferlé et détruit les alentours. Des anciennes coulées de laves et un ancien volcan, le mont Maillon, ont été partiellement détruits. Ceci forma un vaste cratère d’une profondeur de 100 mètres. 

Ce cratère porte le nom de maar, un nom d’origine allemande désignant les lacs de cratères de l’Eifel en Rhénanie. Les dépôts résultant de ces explosions forment des anneaux autour du cratère. Ce cratère a ensuite été occupé par un lac

Le lac est alimenté par les eaux de pluies, le ruissellement du bassin versant et peut-être, quelques sources sous-lacustres de faible importance. La variation du niveau d’eau du lac est très faible (plus ou moins 20 cm en moyenne sur l’année). 

Le site fait partie du réseau des sites Volcans en liberté. Il abrite un réservoir de connaissances de l’évolution de ce paysage bien avant la venue de l’homme. 

Deux sentiers d’interprétation vous invitent à découvrir ses particularités géologiques, environnementales et sociales, avec notamment le personnage de « Garou » qui y vécut jadis dans un grand tonneau.